1. Accueil
  2. Panier d'achats
  3. Passer à la caisse maintenant


Pauwels, Louis


Obtenez un rabais de 30 % à l'achat de quatre items et plus !

L'amour monstreL'amour monstre


L'amour monstre


Auteur : Louis Pauwels

Né à Paris en 1920, Louis Pauwels y fait ses études : sa licence de lettres est interrompue par la guerre. À la Libération, il est un des animateurs de Travail et Culture. Il se tourne ensuite vers le journalisme : en 1949, rédacteur en chef de « Combat »; en 1952, de l'hebdomadaire « Arts », dont il renouvelle la formule.

Tout en se consacrant à son oeuvre littéraire (il est l'auteur de romans et d'essais), Louis Pauwels s'oriente vers l'édition. Il dirige la « Bibliothèque Mondiale » et le « Club des Amis du Livre ». En 1961, il fonde la revue « Planète ». Il est aussi directeur de l'« Encyclopédie Planète », entouré de chercheurs et de savants. En collaboration avec Jacques Bergier, il a écrit en 1960 « Le Matin des magiciens ».

Quel charme possède donc le médecin Antoine Billet pour que les femmes en soient ainsi férues ? Perrin, le marchand de coqs, se le demande quand son épouse, jusque-là fidèle, se met à rêver ouvertement du personnage. Il pense la ramener au sens de ses devoirs en lui disant que Billet a une intrigue avec la jeune veuve Madeleine. Peine perdue : Victoire n'en rêve que de plus belle, à croire qu'il y a de la magie làdessous.

C'est alors que la jolie Madeleine se réfugie au couvent, avec force protestations hypocrites que sa conduite folle lui a été dictée par le démon. Paroles dangereuses, car l'Inquisition ne badine pas avec le Malin et ses suppôts. L'histoire se termine mal pour le médecin tout à sa passion charnelle, persuadé finalement à son tour que sa Madeleine est le diable incarné. Et le marchand de coqs ? Le malheur des uns fait parfois le bonheur des autres.

La lueur du bûcher éclaire de reflets sardoniques les dernières pages de ce fabliau où Louis Pauwels a enchâssé une pertinente analyse de « l'amour monstre ».




Condition générale du livre : 3/5   > Plus d'information...
Numéro d'inventaire : 50209
Éditeur : Seuil
Collection : Le Livre de Poche
Numéro(s) du livre : 1980
ISBN : Non disponible
Année d'impression : 1966
Poids : 140 gr

Outil de conversion en ligne du montant (CAD$ > EURO ou CAD$ > US$ ou autres) : www.xe.com

Sans obligation de votre part, vous pourrez connaître le coût d'un achat (tous les frais inclus)
en cliquant sur le bouton « ACHETER »


Prix : 5.99 $

Lettre ouverte aux gens heureux et qui ont bien raison de l'êtreLettre ouverte aux gens heureux et qui ont bien raison de l'être


Lettre ouverte aux gens heureux et qui ont bien raison de l'être


Auteur : Louis Pauwels

Louis Pauwels est né à Paris en 1920. Enfance et jeunesse en banlieue. Famille ouvrière. Licence de lettres interrompue par nécessité. Pendant la guerre, instituteur en banlieue. À la Libération, il est un des animateurs de la culture populaire et participe à la fondation de Travail et Culture.

Ensuite, il mène ensemble une carrière de journaliste et une carrière d'écrivain.

Rédacteur en chef de Combat, de Arts, éditorialiste de Paris-Presse, producteur d'émissions télévisées.

Des romans, comme « Saint Quelqu'un » et « L'Amour monstre ». Des essais, comme Monsieur Gurdjieff.

Il écrit en 1961, avec Jacques Bergier, « Le Matin des Magiciens » et fonde la revue « Planète ».

Éditeur aussi, il est un des fondateurs du « Club des Amis du Livre » (C. A.L.). Depuis 1969, se consacre à son oeuvre personnelle et prépare une dizaine d'ouvrages pour les dix années à venir.

Il n'est pas vrai que notre civilisation est inhumaine. Il n'est pas vrai que le progrès est catastrophique. Il n'est pas vrai que notre société est invivable. Aliénation, pollution, surpopulation, sont des mythes. La grande injustice faite au Tiers Monde est aussi un mythe. Bien entendu, il y a des dangers, des accidents, des problèmes. La navigation est difficile ? Oui, mais permettez : je ne fais pas confiance aux gens qui, à propos de la mer, ne me parlent que du mal de mer.

Des élites atteintes de sinistrose. Une opinion découragée par l'Église du Pessimisme occidental. Une jeunesse corrodée par la canaillerie du dégoût. Voilà ce que cette lettre dénonce. Pourtant des millions d'hommes, qui ne sont ni imbéciles ni pervers, trouvent que les choses, après tout, ne vont pas si mal que ça. Ces millions d'hommes ne manquent ni de confiance, ni d'espoir, ni de raisons de vivre dans cette société libérale. Mais ils n'osent plus l'avouer de crainte d'aller contre la super-mode du mécontentement.

Cette lettre réagit contre l'escroquerie morale organisée par « les nabots criards du négativisme ».

Persuader les hommes qu'ils sont malheureux est une action infâme. C'est une tâche sacrée que de répéter à l'homme qu'il est heureux et qu'il ne s'agit pour lui que de s'en rendre compte.




Condition générale du livre : 5/5   > Plus d'information...
Numéro d'inventaire : 50298
Éditeur : Albin Michel
Collection : Le Livre de Poche
Numéro(s) du livre : 3483
ISBN : Non disponible
Année d'impression : 1973
Poids : 100 gr

Outil de conversion en ligne du montant (CAD$ > EURO ou CAD$ > US$ ou autres) : www.xe.com

Sans obligation de votre part, vous pourrez connaître le coût d'un achat (tous les frais inclus)
en cliquant sur le bouton « ACHETER »


Prix : 5.99 $

Consultations récentes...